Chaque semaine, Instagramersfrance.fr vous fait découvrir un Igers fidèle au tag #IgersFrance !

Cette semaine, pour notre 11√®me rendez-vous, nous avons la chance d’en savoir un peu plus sur notre ami¬†@kino_in_paris… ¬†Ce grand amoureux de la face cach√©e de Paris, qu’il appelle le « Paris B-Side », nous fait r√©guli√®rement d√©couvrir les endroits les plus sombres de la « Ville Lumi√®re ». ¬†Avec ses clich√©s, il nous « oblige » √† ouvrir les yeux sur ces ombres qui, la plupart du temps, passent¬†inaper√ßues!

Nous remercions d’ores et d√©j√† @Kino_in_paris, ¬†pour sa participation et vous souhaitons une bonne d√©couverte!¬†

Un peu plus sur moi :

J’ai 33 ans, je pratique la photo depuis quasiment toujours. Mon premier appareil photo je l’ai gagn√© en primaire dans un paquet de cornflakes,¬† l’appareil en question √©tait le mythique micro 110, aucun r√©glages, lentille pourrie, sans doute l’origine de mon amour du Lomo. Suivront ensuite une longue succession de jetables Kodak, avec une grosse pr√©f√©rence pour le mod√®le √©tanche! En 1997, pour mes 18 ans mes parents veulent me faire un beau cadeau, mon p√®re m’emm√®ne boulevard Beaumarchais (le boulevard de la photo √† Paris), nous repartirons avec un superbe Minolta Maxxum 7000 de 1983! Ce r√©flex argentique va me suivre pr√®s de 15 ans, jusqu’en avril 2011 moment o√Ļ j’acquiers mon premier r√©flex num√©rique (Canon 60D). Ma pratique de l’argentique est essentielle dans mon parcours photographique. A l’ancienne on avait seulement 36 poses, on ne voyait pas ses photos imm√©diatement, chaque clich√© √©tait alors pris avec soin. Il fallait connaitre les r√©glages essentiels, et avoir le sens du cadre…¬†
C’est avec mon vieux Minolta que je vais r√©ellement comprendre la photo, et c’est aussi √† cette¬† √©poque que nait mon amour pour la face cach√©e de Paris, ce j’appelle aujourd’hui le « Paris B-Side ». Je commence √† photographier des terrains vagues en suivant des amis graffers, des sc√®nes de rue, des sans abris, des b√Ętiments d√©saffect√©s… J’exp√©rimente le « traitement crois√© » avec des films inversibles que je tire sur papier, ce qu’on nomme en anglais le Cross processing…et oui avant d’√™tre des filtres sur les applications iphone, le Xpro √©tait un proc√©d√© qui permettait de saturer les couleurs des tirages argentiques et de leur donner un aspect vintage, √† partir d’une pellicule diapo. C’est ce qui m’a sans doute s√©duit quand j’ai commenc√© √† bidouiller mes photos iphone, je retrouvais ces teintes qui m’√©taient ch√®res en argentique… C’est ainsi que j’ai commenc√© √† explorer le champ de l’iphoneographie fin 2010, avec un ancien iphone 3g. En d√©cembre 2011¬†mes photos iphone trouvent un second soufle gr√Ęce √† l’iphone 4 √† aux applications aux quelles je n’avais pas acc√®s jusqu’alors…

Première expérience avec Instagram… :

Une soir√©e chez un ami, je rencontre un type avec qui √ßa colle bien, on parle photo et cin√©ma. J’√©tais venu avec mon vieux projecteur Super 8 et quelques bobines, je projette plusieurs courts m√©trage de Charlie Chaplin. On partage une passion commune pour ce ma√ģtre du burlesque politique et social. Dans la soir√©e, mon nouveau pote me montre Instagram,¬†je commence √† publier le 14 f√©vrier 2011. C’est incroyable, ce type que je viens de rencontrer en soir√©e et qui m’a conseill√© de me cr√©er un compte sur Instagram, va devenir en un an une figure incontournable de l’iphoneographie fran√ßaise, Vutheara Kham. 10 mois plus tard nos photos seront expos√©es ensemble √† la Digital Gallery de New York. Ce qui m’a donn√© une id√©e pour future collaboration ensemble, mais il est encore trop t√īt pour en parler

…Et Aujourd’hui :

Instagram a √©t√© pour moi tr√®s addictif d√®s les premi√®res semaines de publication. Il y a encore un an la communaut√© fran√ßaise √©tait assez r√©duite. J’ai vu na√ģtre igersfrance et igersparis, nous n’√©tions que quelques dizaines… Au premier instameet o√Ļ j’ai √©t√© invit√© sur Paris, en mai 2011, nous n’√©tions que cinq je crois: @nad75, @iphotographe, @iphoneographic, @gogomonster et moi…
Le ph√©nom√®ne a pris √©norm√©ment d’ampleur fin 2011, pour le meilleur, et parfois pour le pire ūüôā¬†
Aujourd’hui je suis un peu plus distant avec IG, je n’y passe plus tous les jours pour regarder les clich√©s des uns et des autres. Je ne m’oblige pas non plus √† poster quotidiennement. Je poste seulement des photos qui me plaisent beaucoup. J’ai de plus en plus d’exigence √† l’√©gard de celles qui vont alimenter mon feed. je les travaille souvent plusieurs heures, voir plusieurs jours avant de les publier. Ma galerie instagram a un an et demi d’existence, et elle comprends aujourd’hui moins de 450 photos, je poste donc moins d’une photo par jour…¬†

Mon Style, mes sujets préférés… :

Mon style? Le Kinoglaz, qui signifie « cin√©-oeil », un concept emprunt√© √† Dziga Vertov et qui a √©t√© d√©velopp√© dans les ann√©es 20.
Venant de l’√©cole documentaire, du photojournalisme et des sciences humaines, j’exerce mon oeil social depuis pr√®s de 15 ans. Je suis passionn√© par le r√©seau m√©tropolitain, √† tel point que j’ai √©crit un m√©moire d’anthropologie urbaine sur ce terrain particulier. J’ai eu ma p√©riode photo de m√©tro sur instagram, j’en fais moins ces derniers temps, mais ce virus couve encore… J’ai √©galement travaill√© plusieurs ann√©es avec un ami SDF aujourd’hui d√©c√©d√©, Jean-Marc Restoux. Une exp√©rience marquante et fondatrice pour mes th√©matiques photo. Nous avons tourn√© un petit documentaire de 26 minutes sur sa vie dehors, soutenus ensemble le mouvement des Enfants de Don Quichotte (un de nos clips est pass√© √† l’√©poque au Petit Journal et au Zapping de Canal+), et puis en 2008 je prends la casquette de directeur de campagne, et j’aide cet ami SDF √† mener √† bien sa candidature √† la mairie du 6√®me arrondissement de Paris. Nous obtiendrons pr√®s de 4% des suffrages! Le message √©tait « r√©appropiez-vous l’√©chiquier politique, si un homme sans abris, tout en bas de l’√©chelle sociale, parvient √† faire 4% avec z√©ro budget, alors n’importe qui peut faire le double »…

Ces engagements dans le monde de la pr√©carit√© ont grandement influenc√©s mon travail photo, c’est un parcours engag√©, sociologique, politique.¬†
Je veux montrer notre capitale sous un angle diff√©rent. Je veux montrer que Paris n’est pas cette jolie vitrine que l’on vend si bien aux touristes du monde entier. Il y a ce Paris populaire, ce Paris cach√©, plus sombre, ce Paris oubli√©. C’est cette face cach√©e qui me passionne depuis des ann√©es et pour laquelle j’ai cr√©√© le tag #ParisBside sur instagram. Paris Ville Lumi√®re, sans doute, mais je n’oublie jamais que les ombres sont toujours proportionnelles √† la lumi√®re.¬†
En d√©finitive mes photos sont rarement gratuites, j’ai besoin qu’elles racontent des histoires, ou juste qu’elles participent √† une sorte de devoir de m√©moire, elles sont des t√©moignages. Mes photos se posent souvent comme un Ňďil social, si je photographie un SDF ou une usine d√©saffect√©e, quelque art je t√©moigne toujours de l’abandon. Abandon des choses et des √™tres.¬†
Esth√©tiquement, je d√©veloppe un style influenc√© par mon amour pour l‚Äôexpressionnisme des ann√©es 20, par le fantastique et la SF en g√©n√©ral. Il y a quelque chose de sombre et de m√©lancolique dans bon nombre de mes clich√©s iphone, un caract√®re renforc√© par les traitements que j’applique √† mes images. Ces images deviennent ainsi¬† illustrations, au sens propre, comme au sens figur√©.

Mes 10 dernières photos : (cliquez sur les photos pour les voir en grand format)

Mon Top 10 : (cliquez sur les photos pour les voir en grand format)

Mes projets :

Je travaille actuellement sur un projet de site internet, je viens d’acheter un nom de domaine. J’aimerai pouvoir pr√©senter mes diff√©rents travaux iphone, mais aussi mes photos r√©flex (j’ai d’ailleurs r√©cemment cr√©√© sur IG un feed sp√©cialement d√©di√© √† mes photos r√©flex : @ki_no_fo_to). En ce moment je fais beaucoup de portraits pour des books d’acteurs, de musiciens ou d’artistes. De temps en temps je fais de la photo √©v√®nementielle (soir√©e d’entreprise, mariage, etc…), on m’invite aussi parfois sur des tournages pour faire des photos de plateau. J’aimerai pr√©senter toutes les facettes de mon travail de photographe sur ce nouveau site internet.
Pour le moment je n’ai qu’une petite galerie Tumblr sur le th√®me du rail et du m√©tro, j’y ai √©crit quelques petits textes, mais je pense qu’une bonne photo se passe de mots, inversement un texte bien √©crit n’a pas besoin d’illustrations picturales…¬†
Actuellement je fais une entorse √† ce principe, car je travaille sur un projet de livre photo du B-Side avec @hyerophant qui m’a propos√© d’√©crire les lignes qui accompagneront mes photos. Je suis tr√®s excit√© par ce projet car c’est la naissance d’un nouveau monstre!! @hyerophant m’a d√©j√† fourni un premier jet tr√®s sombre de son id√©e de textes, mes photos glauques du B-Side ont donn√© naissance √† un texte encore plus violent, ce livre sera un uppercut, s’il vous donne la boule au ventre ou la naus√©e, alors nous aurons gagn√© notre pari.

Mes 3 Apps Incontournables :

Comme beaucoup j’utilise les incontournables Snapseed, Photoforge2 et Filterstorm. Pour g√©rer mes photos en double expo j’utilise icamerahdr, de mani√®re √† bien exposer les hautes lumi√®res et les basses lumi√®res sur des sc√®nes √† fort contrastes.¬†
J’adore aussi les applications qui poussent √† la cr√©ativit√© plastique,¬† vive l’iphoneart! Il y a par exemple Flowpaper que j’utilise pour faire des calligraphies et Tearart qui me permet de superposer des visages vol√©s en page populaire sur Instagram et que je d√©chire avec cette application pour cr√©er mes #kinofreaks

3 Igers à suivre absolument ?

Il y tellement d’igers fran√ßais qui pr√©sentent un travail int√©ressant, l’√©cole fran√ßaise de l’iphotographie est tr√®s prolixe, la french touch se distingue sur Instagram, comme ailleurs!. Bravo √† tous!
 
Je vais citer 3 instagramers √©trangers, comme √ß√† pas de jaloux ūüôā

@Tonydetroit :¬† Un incontournable d’instagram, que je recommande non seulement pour son travail esth√©tique, mais surtout pour sa cartographie sociale de Detroit, ville fant√īme. Il exerce un regard qui tient de l’inventaire documentaire, un regard sombre mais √† l’√©chelle du sinistre industriel qui a ravag√© la Motortown… Tony reste pour moi une source d’inspiration in√©puisable, sur le plan esth√©tique, mais aussi une influence permanente sur la r√©flexion √† propos du travail d’intention que doit fournir chaque photographe.¬†

@Lubaluft : Pour son incroyable travail d’exploratice urbaine en italie. Des traitements d’image magnifique, une gestion des basses lumi√®res souvent incroyable √† l’iphone 4!¬† Elle √©quipe souvent son t√©l√©phone d’un Olloclip en fisheye, ce qui me plait beaucoup. Je suis un amoureux des objectifs qui ouvrent le champs, j’ai aussi un mini grand angle qui s’adapte sur mon iphone. Ces objectifs sont du pain b√©ni pour les panoramas urbains, ou les exploration exigues…¬†

@cachafaz : Pour son travail aupr√®s des sans abris. Esth√©tiquement Cachafaz est un grand portraitiste de ceux qui vivent la pr√©carit√© au quotidien. Il interview ses sujets, raconte leurs parcours… Mais surtout il a su utiliser Instagram pour faire des collectes de fond visant √† aider les personnes qu’il photographie. Ainsi il a pu aider concr√®tement certains sans abris apparaissant sur ses photos, certains ont m√™me retrouv√© un emploi! Je trouve ce projet absolument remarquable, il est parvenu √† faire d’instagram un outil d’aide √† la r√©insertion. Je suis tr√®s admiratif de ce projet, car l√† o√Ļ je me borne simplement √† t√©moigner de la pr√©carit√© au travers de mes photos, lui d√©passe le statut de t√©moin pour devenir acteur! Je suis tr√®s respectueux de sa d√©marche, au travers de ce projet Instagram est totalement transcend√©, ici instagram devient r√©ellement utile, et si √ßa va dans le sens du peuple des invisibles, alors quoi de plus beau? A ce propos je cite √©galement @_ser qui a cr√©√© le tag #theinvisibles permettant de mettre en lumi√®re ceux que l’on ne voit plus, ou que l’on ne veut pas voir…

Un  site web ? Un blog ? Un truc à partager ?

En attendant mon site web, vous pouvez partager mon obsession des rails, du métro et parcourir trois ou quatre lignes (de texte!)